Categories
Les Vérificateurs La Une de l'actualité africaine par Tama Média Tama Média site d'actualité africaine blog

Cybersécurité : des astuces pour vérifier les liens malveillants sans les ouvrir

Par Sagaïdou Bilal
Dec 11, 2023
4 min

Les liens malveillants, destinés à voler des informations ou à infecter un ordinateur voire un téléphone portable, sont assez courants sur le Web. Quand on n’est pas initié, il est difficile de sentir le danger. Alors l’équipe de vérificateurs de Tama Média vous dit comment faire pour ne pas tomber dans le piège d’escrocs en tout genre.

cybersecurite

Sur Messenger, les administrateurs du compte Facebook de notre média reçoivent régulièrement des textes trop vraisemblables et contenant des liens. Mais souvent difficiles à lire ou à comprendre.

Notre page est parfois identifiée avec d’autres dans des publications normales à première vue avec une notification de Meta, la maison mère de Facebook. Dans celles-ci également, on trouve des liens sur lesquels on est censé cliquer pour une raison X ou Y.

Screenshot 20231211 183314 Messenger

Sur Internet, surtout les réseaux sociaux, il est fréquent de tomber sur ce type de manœuvres : fausses annonces d’offre d’emploi, de bourses d’études… La personne visée peut recevoir un message par mail, SMS ou encore sur WhatsApp.

« Les liens malveillants ou suspects sont créés par des personnes malintentionnées. Les objectifs peuvent varier d’un auteur à un autre. Dans la plupart des cas, c’est pour récupérer des informations à caractère personnel. Celles-ci peuvent être revendues sur le marché noir, permettre aux escrocs de voler de l’argent et d’usurper l’identité des victimes. Ça rapporte beaucoup de sous. Car les informations à caractère personnel sont l’or ou le diamant de ce troisième millénaire », a expliqué à Tama Média Aliou Diallo, spécialiste en vérification des faits chez nos confrères de BenbereVerif, l’organe de fact-checking du média malien en ligne, Benbere.

Screenshot 20231211 183641 WhatsApp
Fausse offre d’emploi.

Comment savoir si un lien est dangereux ou non ?

De l’avis de M. Diallo, « il est important de faire attention parce que ce n’est pas bien de se faire voler des informations à caractère personnel ». Si un individu détient vos données personnelles de tous ordres (informations bancaires, médicales…), poursuit-il, « il peut en faire ce qu’il veut. Il peut même créer une identité virtuelle sur Internet en se faisant passer pour vous et commettre des actes délictuels. Résultat, on peut vous prendre pour responsable de ces agissements ».

Pour vérifier les liens dits malveillants ou suspects, on peut avoir recours à des outils payants ou non conçus à cet effet. On peut, entre autres, utiliser urlvoid.com. C’est un site réputé dans la vérification des adresses Web, notamment celles potentiellement à risques.

En outre, on peut raccourcir le lien suspect et utiliser l’outil McAfee Web Advisor pour tester son authenticité. Ou encore copier ledit lien puis le coller dans la barre de recherche du navigateur Google Chrome afin de déclencher la commande.

S’il s’avère que le site est dangereux, Chrome vous lance un avertissement. On peut aussi utiliser Whois pour voir qui est derrière le site ainsi que d’autres informations comme la localisation, la date de création, etc.
Il est aussi fortement recommandé d’installer un antivirus sur ses appareils. Kaspersky, payant, est considéré comme l’un des meilleurs au monde. Cet outil protège vos appareils contre tout logiciel malveillant quel que soit le navigateur que vous utilisez.

« C’est extrêmement important de faire attention par rapport aux liens qui peuvent circuler. Il faut prendre ses précautions, ne jamais cliquer sur des liens suspects, surtout ceux envoyés par des personnes que vous ne connaissez pas. Il faut toujours prendre le recul nécessaire », a conseillé Aliou Diallo. Sur Internet, la sécurité à 100 % n’existe pas. Il faut sans cesse être sur ses gardes. Et avec une bonne culture numérique, il est possible de ne pas se faire avoir.