Categories
Culture Économie La Une de l'actualité africaine par Tama Média Le Lab Afrique Tama Média site d'actualité africaine blog Tama Média TV

Sénégal : la broderie à la main, un savoir-faire à perpétuer

Par Redaction
Feb 21, 2023
4 min
Dakar expo broderie
CR : Dakar – Exposition « Sur le fil : broderies et tissages », La Galerie du 19M.

À Dakar, au Sénégal, une exposition met en avant les métiers artisanaux de la main, comme la broderie et le tissage. Intitulée « Sur le fil », cette exposition collective est ouverte depuis le 12 janvier et se tiendra jusqu’au 31 mars à l’Ifan, l’Institut fondamental d’Afrique noire. Elle est notamment permise par la maison de luxe française Chanel, dans le cadre du premier programme international de la galerie 19M. L’occasion pour nous de mettre en lumière le travail des brodeuses au Sénégal. Le reportage d’Allison Fernandes et Mbaye Ndir.


Les brodeuses à l’honneur

Sénégal : la broderie à la main, un savoir-faire à perpétuer
Atelier participatif de broderie dans le cadre de l’exposition « 19M Dakar », à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN). CC : PIERRE LABORDE.

Au marché de Gueule tapée à Dakar, Adji Fatou Fall est l’une des rares brodeuses. Depuis presque 10 ans, son atelier se trouve ici. Adji a appris la broderie en même temps que le tricot et le crochet à l’âge de 14 ans, dans un centre de formation. Mais ces dernières années, cette mère de trois enfants a été obligée de diversifier son activité pour s’en sortir, en vendant différents produits dans son échoppe.

Adji Fatou Fall, brodeuse : « Avant je travaillais bien, je faisais beaucoup de broderie et je gagnais ma vie correctement. Mais ces deux dernières années, l’activité ne marche pas. La broderie à la main prend du temps à faire et les gens ne veulent pas à y mettre le prix. Mieux vaut chercher un autre travail car la broderie à la main, ça ne rapporte pas beaucoup. »

Khadija Ba Diallo, elle, est une jeune créatrice dakaroise… Elle revisite certains vêtements traditionnels en apportant sa touche de modernité… Elle constate elle aussi que l’attrait pour la broderie à la main est en perte de vitesse, au profit de la broderie à la machine, mais elle tente à sa manière de redonner ses lettres de noblesse à ce savoir-faire.


Khadija Ba Diallo, fondatrice de la marque L’Artisane  : « Les brodeuses font des motifs qui existent depuis 50 ans. C’est toujours les mêmes motifs en fait. Il n’y a jamais de choses qui sont différentes. Ce sont des fleurs, des motifs comme ça. J’essaye de changer le motif. Le mettre sur d’autres matières que le tissu d’origine, par exemple sur le cuir, c’est le valoriser. Et lui donner un côté jeune. »

À l’Ifan, l’institut fondamental d’Afrique noire à Dakar, dans le cadre d’une exposition dédiée aux métiers artisanaux de la main, une quinzaine de brodeuses de la ville de Ngaÿ Mékhé ont été réunies. Cette ville de la région de Thiès est réputée pour son artisanat, notamment la broderie. Dibor Ndiaye y est enseignante au Cedaf, le Centre départemental d’assistance et de formation pour la femme. Mais selon elle, différents défis doivent encore être relevés dans le secteur de la broderie.

Dibor Ndiaye, brodeuse de Ngaÿ Mekhé : « L’accès au tissu et au matériel en général doit être amélioré. Les centres de formation comme le Cedaf sont des centres gouvernementaux mais les moyens manquent, malgré l’investissement du directeur, qui a mis en place un dispositif pour que les professeurs viennent former des jeunes en quête de qualification. »

Dakar expo brodeuses
CR : Dakar – Exposition « Sur le fil : broderies et tissages », La Galerie du 19M

L’exposition « Sur le fil » regroupe une quarantaine d’œuvres et d’installations. Entre création contemporaine et savoir-faire traditionnel… elle se veut une invitation à un voyage à travers le temps, les matériaux et différentes techniques de broderie et de tissage.