Categories
La Une de l'actualité africaine par Tama Média Les Vérificateurs sécurité

Une scène de tournage faussement présentée comme la dépouille du VDP Ladji Yoro

Par Redaction
Aug 16, 2022
4 min

LE FAIT

La Vérification

LA VÉRIFICATION

Au lendemain de l’annonce du décès de Ladji Yoro, la photo d’un homme blessé au cou a été présentée comme celle du chef des VDP du Loroum. Pourtant il s’agit d’un maquillage artistique lors d’un court métrage.

Dans les groupes et statuts WhatsApp au Burkina Faso, une capture d’écran de la photo d’un homme couché et dont le cou est perforé, est présentée comme la dépouille de Soumaila Ganamé dit Ladji Yoro, volontaire pour la défense de la patrie. Cette image est accompagnée de la mention écrite en arabe «  que Dieu lui pardonne, lui fasse miséricorde et le place dans ses vastes jardins du papradis». La photo montre-t-elle Ladji Yoro ?

D’où vient la photo ?

Le premier indice présent sur l’image virale est la signature « Make Up By Mouna » apposée tout au bas. Sur la même photo figure une boite contenant un liquide rouge et un pinceau.

Fasocheck n’a pas pu retrouver l’auteur du maquillage. Les recherches inversées d’images via Google reverse image, Lens et Yandex n’ont donné aucun résultat concernant l’antériorité de la capture d’écran sur internet.

Cependant une recherche web avec les mots clés « ladji yoro » renvoi à un collage photos composé d’une version de la capture d’écran devenu virale et de plusieurs images d’un homme sur un plateau de tournage. Ce photo collage a été publié sur Facebook le 25 décembre 2021.

WhatsApp Image 2021-12-26 at 12.22.04.jpeg

WhatsApp%20Image%202021 12 26%20at%2012.22.04

Photo montage publié sur Facebook le 25 décembre 2021 

Fasocheck a pu contacter l’auteur de ce photo montage, Philémon Zongo. Il est acteur cinéma et la photo de lui blessé au cou qui circule provient d’une scène d’un court métrage qui a été tournée le 19 décembre 2021 à Koudougou, dans le centre ouest du Burkina Faso. « Dans cette scène, je suis agressé dans un village » a-t-il confié.

Salim Ki Sidy, le réalisateur de ce court métrage dont le titre provisoire est « Pulma » a confié à Fasocheck que « la scène d’agression sur l’acteur était censé faite au couteau et non à l’arme à feu ».

WhatsApp Image 2021-12-27 at 00.38.39.jpeg

WhatsApp%20Image%202021 12 27%20at%2000.38.39

Photo orginale du plateau de tournage

Une promo détournée de son contexte

Comment une photo de tournage d’un film se retrouve dans une affaire de terrorisme ? Le réalisateur Salim Ki Sidy a expliqué que l’hypothèse la plus probable est que « le producteur a mis les photos du tournage en statut sur WhatsApp pour communiquer autour du film. C’est par coïncidence et on ne sait pas comment, la photo a été assimilée à Ladji Yoro ».

Qui était Ladji Yoro

Volontaire pour la défense de la patrie (VDP), Ladji Yoro jardinier de profession, était le leader du groupe des VDP de la province du Loroum dont il était natif, dans le nord du Burkina Faso. C’est dans cette région est beaucoup affectée par le terrorisme qu’il perdra la vie le 23 décembre 2021 lors d’une embuscade.

Sa dépouille mortelle a été inhumée le 26 décembre 2021 à Ouahigouya toujours dans le Nord du pays.

Conclusion : la photo d’un homme grièvement blessé au coup présenté comme le cadavre de Soumaila Ganamé dit Ladji Yoro est fausse. Il s’agit plutôt de celle Philémon Zongo, un acteur de cinéma Burkinabè lors du tournage d’un court métrage.

Isidor Bouda, Fasocheck