Categories
Tama Média site d'actualité africaine blog Explique-moi La Une de l'actualité africaine par Tama Média Politique

Francophonie et panafricanisme, la sortie remarquée de Macron

Par Redaction
Nov 20, 2022
2 min

Capture 1

Lors du sommet de la Francophonie à Djerba en Tunisie, le président français Emmanuel Macron a reconnu que la langue française avait reculé ces dernières décennies dans le monde et notamment dans les pays du Maghreb. Une déclaration faite lors d’une rencontre avec des jeunes ambassadeurs de la Francophonie.

“Il faut être lucide. Dans les pays du Maghreb, on parle moins français qu’il y a 20 ou 30 ans. C’est une réalité par ce qu’il y a eu, parfois, des formes de résistance quasi politique. C’est une langue qui peut paraître difficile. Il y a eu une volonté de réhabiter d’autres langues en se disant, c’est comme que l’on retrouve notre chemin politique. Parce qu’ il y a aussi un Anglais, si je puis dire, comme nouvel espéranto qui s’est développé avec cette facilité d’usage. La francophonie a un peu reculé à cet égard. Mais voir votre génération qui le porte est très important. Mais moi, je pense que l’on doit avoir un projet derrière qui est un projet de reconquête. Re-rendre, par cette génération cette langue hospitalière et de montrer dans tous les pays que l’on peut parler un français qui est peu académique et pas forcément un Français académique mais qui est la langue qui va nous permettre de faire du commerce, de parler, de nous retrouver et je pense en particulier au continent africain que c’est la vraie langue universelle du continent africain”

“La francophonie, c’est la vraie langue du panafricanisme

Fh7ZURIWQAEx ch

Au cours de cet échange avec les jeunes ambassadeurs de la Francophonie, le président français a fait une sortie remarquée et depuis très commentée dans les médias et sur les réseaux sociaux, en déclarant :

 “La francophonie, c’est la vraie langue du panafricanisme. Si je devais faire un combat politique à l’envers, si je puis dire. Mais c’est vrai, c’est vrai. Je crois que c’est celle qui porte aussi des valeurs universelles justement d’Haïti, au continent africain en passant par une partie du continent sud-américain, l’Asie du Sud-Est et le pacifique.”