Categories
Explique-moi La Une de l'actualité africaine par Tama Média Tama Média site d'actualité africaine blog

Rétrospective 2023 : ce qui a fait l’actualité africaine sur Tama Média

Par Sagaïdou Bilal
Jan 11, 2024
6 min

Il y a peu, 2023 s’est écoulée. Au cours de cette année, Tama Média a publié plus de 300 contenus : textes, vidéos ou encore podcasts en langues locales. À travers des articles triés sur le volet et toujours disponibles sur notre site, la rédaction revient sur les faits saillants de l’actualité continentale.

Tama Media

Wagner, la société paramilitaire privée russe, en Afrique

Tama Média a publié, au courant de l’année 2023, plusieurs articles d’analyse sur la nébuleuse société russe « Wagner » et ses opérations en Afrique. Ces dernières années, le continent noir est devenu l’un des marchés les plus importants et les plus stratégiques pour le groupe paramilitaire fondé par Evguéni Prigojine, un proche de Vladimir Poutine, le président de la Russie. Après avoir conduit le 23 juin 2023 une mutinerie avortée contre son maître, Prigojine est tragiquement décédé dans le crash d’un avion privé le 23 août suivant. Mort d’Evguéni Prigojine : Est-ce la fin de l’histoire ou le début d’une nouvelle ère pour Wagner en Afrique ?

Coups d’État au Niger et au Gabon

Le 26 juillet 2023, le président Mohamed Bazoum, élu démocratiquement en 2021, a été déposé par des hauts gradés de l’armée nigérienne réunis au sein du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) dirigé par le patron de la garde présidentielle le général Abdourahamane Tiani.

Tama Média a produit une dizaine d’articles, dont des fact-checking, sur la crise sociopolitique au Niger où la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) jouait sa crédibilité dans un contexte de contagion sous-régionale de coups d’État. Crise au Niger : Jusqu’où ira le bras de fer entre la Cédéao et les putschistes ? ou Uranium au Niger : quelles parts pour les exportations vers l’Europe et la France ?

Proclamé vainqueur du scrutin à un tour du samedi 26 août 2023 avec 64,27 % des voix par le Centre Gabonais des Élections (CGE), le président sortant Ali Bongo, qui briguait un troisième mandat, a été destitué dans la foulée par le général Brice Clotaire Oligui Nguema, chef de la Garde républicaine. Le 4 septembre, ce dernier a prêté serment en tant que « président de transition ». Gabon : où en est la transition trois mois après la chute d’Ali Bongo ?

Transitions politiques au Mali, au Burkina, au Tchad et en Guinée

Ces régimes d’exception poursuivent leurs cours, non sans être au cœur de l’actualité africaine et internationale. Le Mali du colonel Assimi Goïta et le Burkina du capitaine Ibrahim Traoré avaient, début 2023, émis l’idée de la création d’une fédération entre les deux pays faisant également face à un défi commun : la lutte contre le jihadisme. Avec le Niger, désormais sous la férule des militaires, ils ont mis en place mi-septembre l’Alliance des États du Sahel (AES). Nous vous proposons de lire ou relire quelques-uns de nos articles.

Le 1er mars 2023, au Nigeria, Bola Tinubu a été déclaré par la Commission électorale nationale indépendante (Inec, sigle en anglais) vainqueur de l’élection présidentielle. Les partis d’opposition, dans leur ensemble, ont contesté ces résultats alors que le chef de l’Inec, Mahmood Yakubu, a soutenu qu’il n’y a pas eu de fraudes ni d’erreurs dans le décompte des voix.

Pour comprendre les enjeux de ce scrutin, Tama Media a interrogé Emmanuel Igah, géopolitologue franco-nigérian. Lire l’entretien ici : « Nigeria : Qui a gagné, comment, pourquoi ? La Présidentielle expliquée ».

Ou « Qui est Bola Tinubu, le chantre autoproclamé de la démocratie en Afrique de l’Ouest ? »

Comme au Nigeria, la Sierra Leone et le Liberia ont aussi connu des élections présidentielles. Candidat à sa propre succession, le chef de l’État sierra-léonais Julius Maada Bio a été réélu pour un second mandat. Alors qu’au Liberia voisin, le président George Weah a été battu dans les urnes par son opposant Joseph Boakai. Défaite qu’a acceptée l’ancien footballeur professionnel, donnant ainsi une leçon de démocratie dans une région ouest-africaine où les scrutins présidentiels sont trop souvent émaillés de violences et où la démocratie est chahutée.

À Madagascar, le président sortant, Andry Rajoelina, a rempilé avec 58,96 % des suffrages valablement exprimés dans un contexte de tensions. L’élection de Félix Tshisekedi pour un second mandat à la tête de la République Démocratique du Congo a clos l’année électorale 2023 sur le continent.

Les tensions sociopolitiques au Sénégal

Au Sénégal, dont la réputation de pays stable et démocratique dépassait les frontières de l’Afrique, 2023 a surtout été marquée par de tensions sociopolitiques : la situation de l’opposant Ousmane Sonko et le débat autour d’une éventuelle candidature du président Macky Sall pour un troisième mandat.

Voici quelques articles :

[Enquête] Sénégal nervis : mais qui sont ces civils armés tirant à balles réelles sur les manifestants ?

Sénégal : l’inquiétude subsiste malgré le renoncement de Macky Sall.

Sénégal : Amadou Ba, le pari de Macky Sall pour la Présidentielle de 2024.

Football : il était une fois Salif Keïta, la « Panthère noire »

L’ancien international malien a tiré sa révérence le samedi 2 septembre 2023, à Bamako, des suites d’une longue maladie. Salif Keïta avait 76 ans. L’annonce de sa mort a provoqué une onde de choc dans la planète foot. De l’AS Real Bamako où il a effectué ses débuts au milieu des années 60 à New England Tea Men, club nord-américain avec lequel il a joué en 1980 ses tout derniers matchs, en passant par l’AS Saint-Étienne dont il est l’une des légendes, Domingo a éclaboussé les pelouses de sa classe hors du commun. Football : il était une fois Salif Keïta, la « Panthère noire ».